Besoin d'une séance d'hypnose ?

Séance d'Hypnose à Antibes-Juan les Pins (06600-06160)

Déroulement de la séance

En bon antibois, j'aime prendre le temps de rencontrer la personne qui vient me voir, le temps de faire connaissance. C'est pourquoi une première séance est toujours un peu longue. La personne a ainsi "l'espace" pour exprimer ce qu'elle souhaite exprimer, le besoin de dire, le besoin d'être écouté est très souvent important ; je précise toutefois qu'il ne s'agit pas de psychothérapie.

Je propose souvent de découvrir la cohérence cardiaque comme outil de gestion du stress, après quelques tests de suggestibilité, c'est-à-dire voir ensemble comment vous fonctionnez avec votre imaginaire, on passe à la séance d'hypnose à proprement parler :

Les 5 phases d'une séance d'hypnose

  • Phase d'induction (pour entrer en hypnose)
  • Phase d'approfondissement
  • Phase de travail
  • Phase de suggestions post-hypnotiques
  • Phase de retour à l'état de conscience ordinaire.

Tout en étant un travail sur soi, il en découle la plupart du temps, une profonde relaxation, un bien-être propre à chacun. Les séances suivantes (si nécessaires) sont plus courtes.

Limites & Contre-indications de l'hypnose

L’hypnose thérapeutique que je pratique à Antibes-Juan les Pins, n’est pas une médecine, ce n’est pas une technique de soin, mais bien un outil d’accompagnement, particulièrement efficace, pour un retour à l’équilibre, et l’épanouissement de la personne. Elle fait partie à ce titre des méthodes utilisées dans le cadre des « Thérapies Brèves ».

Limites de l'hypnose

S’il est vrai que tout un chacun peut-être hypnotisé, hormis les contre-indications mentionnées ci-dessous, pour de rares personnes, s’autoriser au lâcher-prise, nécessaire à l’entrée dans cet état de conscience modifiée, représente une tâche trop ardue, inaccessible en quelques séances, provoquant ainsi impatience et/ou frustration pour le sujet.

Pour ces personnes, si le temps, c’est-à-dire le nombre de séances à effectuer, et l’aspect financier que cela représente, ne sont pas un obstacle, chaque séance est alors un entraînement, une progression dans le lâcher-prise permettant d'expérimenter l'état hypnotique (propre à chacun) puis d'atteindre l'(es) objectif(s) souhaité(s).

Limites de l'hypnose

S’il est vrai que tout un chacun peut-être hypnotisé, hormis les contre-indications mentionnées ci-dessous, pour de rares personnes, s’autoriser au lâcher-prise, nécessaire à l’entrée dans cet état de conscience modifiée, représente une tâche trop ardue, inaccessible en quelques séances, provoquant ainsi impatience et/ou frustration pour le sujet.

Pour ces personnes, si le temps, c’est-à-dire le nombre de séances à effectuer, et l’aspect financier que cela représente, ne sont pas un obstacle, chaque séance est alors un entraînement, une progression dans le lâcher-prise permettant d'expérimenter l'état hypnotique (propre à chacun) puis d'atteindre l'(es) objectif(s) souhaité(s).

Contre-indications à l'hypnose

L’hypnose est déconseillée pour les personnes :

  • psychologiquement très fragiles
  • à la personnalité instable
  • ayant des troubles dissociatifs
  • les psychopathologies telles que schizophrénie ou paranoïa
  • les états psychotiques,
  • l’anorexie mentale
  • ainsi que les troubles bipolaires

Contre-indications à l'hypnose

Pour toutes les personnes psychologiquement très fragiles, à la personnalité instable, les troubles dissociatifs, les psychopathologies telles que schizophrénie, paranoïa, les états psychotiques, l’anorexie mentale, ainsi que les troubles bipolaires, l’hypnose est déconseillée.

En tant qu’hypnothérapeute, je me réserve le droit de mettre un terme au suivi d’un client à tout moment, s’il m’apparaît que des informations sur la santé et les traitements médicaux ont été occultés, volontairement ou non, et que ces informations ne sont pas compatibles avec un accompagnement par l’hypnose.

En tant qu’hypnothérapeute à Antibes, je me réserve le droit de mettre un terme au suivi d’un client à tout moment, s’il m’apparaît que des informations sur la santé et les traitements médicaux ont été occultés, volontairement ou non, et que ces informations ne sont pas compatibles avec un accompagnement par l’hypnose.

L’hypnose ne peut se substituer à un traitement médical, toutes les pathologies relevant de la médecine doivent faire l’objet d’un suivi médical, et aucun traitement ne peut être stoppé sans l’avis de votre médecin.

Le praticien en hypnose n’a pas vocation, ni les compétences pour poser un diagnostic.

Tarifs hypnose dans mon cabinet d'Antibes

hypnothérapeute discutant avec un patient

Le règlement se fait à la fin de chaque séance, par chèque ou en espèces.

La Carte Bleue n’est pas acceptée.

1ère séance

120€

Séance de suivi

70€

Arrêt Tabac

150€

Témoignages de mes patients antibois(es)

"Il y a maintenant 3 ans que j’ai arrêté de fumer grâce à une seule séance avec M Savoye, j’avoue y être aller sans trop y croire je n’avais pas envie d’arrêter c’était en rapport à ma santé et ça a très bien fonctionné C’est une personne bienveillante très à l’écoute je recommande vivement "

Lire la suite...

"Philippe est très compétent, professionnel, à l’écoute. On se sent bien en confiance et cela se ressent que donner de son temps et de sa bienveillance pour autrui n’est pas un effort. Merci infiniment du temps accordé et de la qualité de votre travail. Je recommande fortement Philippe SAVOYE"

Lire la suite...

"J’ai choisis de renoncer à mes pensées négatives, je me suis ouvert à tout enseignement, je veux apprendre. Je suis décidé à changer. Pour cela j’ai pris la décision de rencontrer M. savoye et après ma première séance je me suis dis. Je me trouve au bon endroit, au bon moment . J’ai choisis d’être libre pour beaucoup de choses et surtout pour la cigarette. Après quelques séances très agréables et gratifiantes. J’ai approuvé ce que je suis devenue et la manière dont j’ai changé, je vois les choses plus posées et je les comprends mieux. J’ai fais de mon mieux durant un petit moment pour y arriver et maintenant chaque jours devient plus facile. Aujourd’hui est un jour merveilleux ; je choisis qu’il en soit ainsi. Je choisis de changer les mots que j’utilise Je peux côtoyer la cigarette sans aucune attirance. Merci pour tout ce que vous m’avez apporté et enseigner.je recommande sans hésitation"

Lire la suite...

"Je suis trés satisfait de mon passage chez M. Savoye. Il m'a très efficacement aidé à faire passer mes douleurs dorsales. De plus il donne vraiment de son temps, il est très à l'écoute et avec beaucoup de bienveillance. Un très bon praticien."

Lire la suite...

Qu'est-ce que l'hypnose ?

L’hypnose est un procédé naturel qui nous permet de modifier nos perceptions en quittant un mode restreint relevant du contrôle cognitif pour rejoindre une attention élargie relevant du sensoriel. On passe de la maîtrise à la non-maîtrise par une phase de transition pouvant ouvrir sur un état de modification perceptive.

On pourrait dire aujourd’hui que chaque hypnothérapeute à sa propre définition de l’hypnose, et la plupart du temps il ne s’agit que de légères nuances, c’est pourquoi je vous propose la définition internationale de l’hypnose actualisée en 2014 :

« L’hypnose est un état de conscience incluant une focalisation de l’attention, ainsi qu’une attention périphérique diminuée, caractérisée par une capacité accrue à répondre à la suggestion ».

L’état hypnotique est essentiellement un état d’attention durant lequel notre esprit est tellement accaparé par une idée, des images internes, des sensations ou des émotions que nous sommes momentanément indifférents à la plupart des aspects de la réalité extérieure.

Certaines fonctions psychiques sont mises en veilleuse au profit d’autres processus, notamment inconscients. En état hypnotique, nos perceptions ainsi que notre appréhension de la réalité sont modifiées, ce qui nous permet de fonctionner mentalement de façon différente et d’être plus ouverts sur nous-mêmes.

L’hypnose n’est pas un sommeil, mais un état de conscience modifiée.

homme baillant

L’hypnose est donc un état banal et quotidien que nous connaissons tous.

Qui n’a jamais fait le constat, lors d’un voyage en train, regardant par la fenêtre les paysages qui défilent à toute vitesse, d’être surpris d’arriver « déjà » à destination ? Et les cinéphiles ou les passionnés de littérature, tellement « pris » par une histoire au point de ne pas entendre les bruits environnants ou même les propos d’une personne s’adressant à eux. Quant aux passionnés d’informatique ou de jeux vidéos, ils savent très bien comme il est facile d’oublier le temps qui passe. Vous avez aussi certainement « décroché » de la réalité extérieure dans une salle d’attente ou dans un hall de gare pour vous absorber en vous-même.

Dans toutes ces situations, vous avez expérimenté une « transe quotidienne ordinaire ». Ces états ont en commun un déplacement spontané de notre attention vers des stimuli internes, et nous traversons tous ce type d’état hypnotique chaque jour toutes les 90 à 100 minutes environ. Durant ces phases, certaines parties de notre cerveau se mettent au repos tandis que d’autres sont activées permettant ainsi un fonctionnement différent nécessaire à l’organisation mentale des informations et des expériences vécues.

*Autrement dit, l’hypnose est une modification de l’état de conscience où l’attention du sujet devient plus sélective et orientée (on parle parfois d’absorption de l’attention sur une tâche donnée), et dont la conséquence est une suggestibilité accrue.

L'histoire de l'hypnose

Ses origines

L’utilisation de l’hypnose est très ancienne, elle était déjà pratiquée en Égypte et dans la Grèce antique sous d’autres noms et d’autres formes. Quant aux « transes chamaniques », elles sont présentes sur tous les continents.

Et l’hypnose est notre façon actuelle d’expérimenter la transe.

Dans la mythologie grecque, Morphée, le dieu des rêves, est le fils d’Hypnos dieu du sommeil et de Nyx la déesse de la nuit.

Mais contrairement à ce que cette étymologie pourrait laisser croire, l’hypnose n’est pas un sommeil, mais un état de conscience modifiée.

D’ailleurs, l’électroencéphalogramme le confirme, le tracé d’une personne en état hypnotique est différent de celui d’un dormeur et il ne montre aucun des signes électriques de sommeil paradoxal ou de sommeil profond.

Et il faut reconnaître que la confusion entre sommeil et hypnose est à l’origine d’un certain nombre de malentendus préjudiciables à la pratique actuelle de cette technique. En effet, l’hypnose évoque encore souvent un sommeil mystérieux, magique ou inquiétant et cette conception génère soit des attentes irréalistes « Je veux que vous m’endormiez et que vous régliez tous mes problèmes durant mon sommeil hypnotique », soit une méfiance exacerbée « Vous allez m’endormir et m’assujettir à mon insu ».

Témoignages sur Hypnophil
cerveau sous forme de carte graphique

L'hypnose de nos jours

 

Aujourd’hui, l’hypnose est en vogue et les médias, principalement la télévision, surfent sur cette mode, mais en ne présentant que l’aspect spectaculaire de celle-ci. Et ces spectacles ont vocation à faire croire, qu’un individu prend le contrôle d’autres personnes pour les soumettre à sa volonté.

C’est en cela que l’hypnose de spectacle donne une idée fausse et limitée de ce qu’est l’hypnose, de ses mécanismes et de ses possibilités en termes de thérapie, et amène le spectateur à développer la croyance que « l’hypnose c’est magique et que ça doit permettre de résoudre tous les problèmes d’un simple claquement de doigts ».

De baguette magique, il n’en est pas question. En hypnose thérapeutique, l’hypnothérapeute a pour objectif de mobiliser les ressources inconscientes du sujet, et de lui permettre à l’occasion d’une séance, d’effectuer le recadrage utile et nécessaire au retour à un état d’équilibre et de confort.

Ce nouvel équilibre pouvant impliquer également la découverte de capacités, de ressources jusque-là ignorées ; et c’est là toute « la magie » de notre inconscient.

Une séance d’hypnose thérapeutique est un « travail », et c’est pour cette raison qu’elle se déroule en position assise (tout en étant confortable) et non en position allongée, qui elle symbolise le repos et incite à l’endormissement.

Le sujet hypnotisé est guidé par l’hypnothérapeute qui l’aide à entrer dans son rêve, dans son espace de créativité, quittant ainsi sa perception ordinaire pour rencontrer et solliciter d’autres parties de lui-même capables, par un mécanisme de recadrage propre à l’inconscient, de l’amener à de nouveaux équilibres salutaires, en fonction des objectifs évoqués lors de l’entretien préliminaire.

S’il s’agit effectivement d’un « travail » qui a lieu le temps de la séance, celui est agréable, confortable même.

C’est comme un voyage, mais intérieur cette fois ; et souvent d’ailleurs au retour d’un voyage à l’étranger, dans une autre culture, là où il y a d’autres repères, on constate que notre regard sur ce que nous appelons couramment « notre réalité », a changé.

Questions fréquentes sur l'hypnose

Vous vous posez des questions sur l'hypnose ? C'est le moment d'y répondre !

Oui, en théorie, tout le monde est hypnotisable (hormis les contre-indications d’ordre médical !), puisque tous, nous expérimentons au quotidien ces états de rêverie (être dans la lune !) et/ou de focalisation (l’oubli du temps, ou insensibilité aux bruits environnants tellement captivé par ce que l’on fait !).

Par contre, si certains entrent facilement en hypnose, pour d’autres c’est un peu plus laborieux. C’est alors un « apprentissage » à mettre en place pour que cela se fasse de plus en plus facilement, et c’est le rôle de l’hypnothérapeute, que de vous exercer à y entrer de plus en plus facilement, pour que le travail désiré se mette en place.

Chaque individu a sa façon de vivre son « moment hypnotique » et parfois certains sujets hypnotisés en reviennent émerveillés de ce qu’ils ont vécu, ressenti, alors que d’autres sont plus simplement dans une sensation agréable de détente et de mieux-être.

Il arrive parfois, du fait d’attentes déraisonnables et/ou de doute en ses capacités, ou encore d’inquiétudes quant à cette inconnue que représente l’hypnose, que la première séance soit un peu comme la première crêpe, c’est bon mais les suivantes seront encore meilleures… en théorie.

Il n’est pas possible de déterminer le nombre de séances qui sera nécessaire à la résolution partielle (amélioration) ou totale du problème du client, chacun étant différent de par son histoire, ses capacités, ses désirs et sa problématique.

Ceci étant, l’hypnose est une « Thérapie Brève Orientée Solution », et l’on considère qu’un début de changement doit intervenir rapidement, en quelques séances ; après quoi, il s’agit d’accompagner le client jusqu’au résultat souhaité par lui.

Aussi est-ce au client lui-même, que revient le choix de déterminer à partir de quand il considère avoir atteint son objectif, et ne plus souhaiter être accompagné.

Si vous croyez à l’hypnose et en ses possibilités thérapeutiques tant mieux, et si vous n’y croyez pas cela n’a pas d’importance.

L’hypnose est une capacité de fonctionnement tout à fait naturelle pour le cerveau, et y croire ou non ne change pas grand-chose. Aussi autorisez-vous à en faire l’expérience tout simplement.

Et comme pour le sommeil qui vient de lui-même lorsque c’est le bon moment, il suffit de se laisser « glisser » dans son rêve hypnotique.

Pratiquement tout le monde a déjà rencontré des difficultés pour s’endormir, et a pu expérimenter combien la « volonté de s’endormir » ne fonctionne pas.

Pour le sommeil comme pour l’hypnose, plus on laisse faire et plus ça marche tout seul !

Il n’y rien de particulier à faire avant une séance d’hypnose, sauf peut-être de garder l’esprit ouvert, et d’être curieux de découvrir votre univers intérieur.

Toutefois, pour le « sevrage tabagique » je vous invite à respecter un petit protocole facilitateur que vous trouverez à la page consacrée à « l’arrêt du tabac ».

En moyenne la durée d’une séance est d’environ 1h30.

Du fait de l’entretien préliminaire, la première séance est plus longue, environ 3h.

Dans certains cas, en fonction de la problématique à traiter, du sujet hypnotisé que la séance soit plus longue que prévue, lors d’une première séance ou d’une séance de suivi.

À ce jour, l’hypnothérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Toutefois, si la séance d’hypnose est effectuée par un médecin généraliste, ou un médecin psychiatre, la sécurité sociale peut vous en rembourser une partie.

Le tarif conventionné de la sécurité sociale est de :

  • 25€ pour un médecin généraliste,
  • de 46,70€ pour un médecin psychiatre

Remboursement par la Sécurité Sociale

Si vous avez suivi "le parcours de soins coordonnés" , c’est à dire, si votre médecin traitant vous a prescrit une ordonnance pour une séance d’hypnose chez un confrère, la sécurité sociale vous remboursera alors 70% du Tarif conventionné.

Vous recevrez donc de la part de la sécurité sociale :

  • 16,50€ pour une séance chez un médecin généraliste,
  • 31.70€ pour une séance chez un médecin psychiatre.

Si vous n’avez pas d’ordonnance de votre médecin traitant, pour une séance d’hypnose chez un médecin ou un psychiatre, la sécurité sociale vous remboursera alors 30% du Tarif conventionné.

Vous recevrez donc de la part de la sécurité sociale :

  • 6,50€ pour une séance chez un médecin généraliste,
  • 13€ pour une séance chez un médecin psychiatre.

Remboursement par une mutuelle

Si vous avez une mutuelle, vous devrez probablement la contacter pour déterminer le montant exact du remboursement auquel vous avez droit selon les termes du contrat.

Chaque mutuelle a ses propres règles ; certaines remboursent un montant maximum par séance, tandis que d'autres fonctionnent sur une base annuelle, avec parfois une limite au nombre de séances par an.

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle, car il peut y avoir une possibilité de remboursement des séances concernant le sevrage tabagique, par exemple, sous la forme d'un forfait annuel, même si la mutuelle ne rembourse pas l'hypnose.

Les mutuelles évolueront très certainement avec le temps dans cette prise en charge de l'hypnose.

N'hésitez pas à utiliser les comparateurs de mutuelles en ligne, ou mieux, à contacter directement votre mutuelle pour savoir si l'hypnothérapie fait partie des garanties stipulées dans votre contrat.

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.